Le retour en soi – De la division à l’unité

On a tous l’impression de ne pas savoir vraiment où nous allons, certains depuis toujours, d’autres depuis une année. Les événements se succèdent et les situations changent rapidement.

Ce qui crée ce sentiment d’être déstabilisé vient uniquement du fait que nous avons mis nos fondations à l’extérieur.

C’est-à-dire que ce sur quoi nous nous reposions pour avancer avec confiance et bien-être étaient des éléments extérieurs comme :

Le travail – les loisirs – l’entourage – les voyages – Les finances – etc…

Depuis une année, face aux différentes contraintes imposées, nous avons dû réajuster notre équilibre pour se sentir bien et naturellement nous avons commencé à ramener les fondations en nous.

Ne pouvant plus jouir de nos plaisirs habituels, nous avons fait face à la peur, à la frustration, à l’incertitude, l’impuissance et la tristesse. Nous avons traversé des sentiers sans horizon qui finalement nous ont offert la possibilité de revenir en SOI.

Certains ont réussi à retrouver de la joie dans la simplicité du quotidien. En appréciant prendre le temps de cuisiner, de respirer, d’être avec son enfant, son chéri ou son animal de compagnie.  D’autres sont tellement aller en eux trouver les ressources, que de nouvelles solutions sont arrivées pour rebondir et entrevoir l’opportunité derrière ce chaos.

Parmi nous il y en a même qui ont complètement pris une nouvelle direction de vie en déménageant, démissionnant ou en étant licencié. Les ruptures conjugales ou amicales au-delà de la peine vécue sur le moment, ont permis à certains de se libérer d’un énorme poids affectif cumulé.

D’autres ont trouvé de nouvelles manières de prendre soin de leur santé ou tout simplement en prenant le temps pour SOI.

On peut se féliciter !  Chacun à son niveau a réussi cette étape. Chacun d’entre nous a dû changer sa manière d’être et de faire. Et nous l’avons fait avec ce que nous pensions être le plus juste et possible pour SOI. BRAVO, ce n’était pas facile, mais tu es là aujourd’hui !

La question à se demander est : Est-ce que finalement la contrainte, nous permet-elle d’évoluer en nous offrant la possibilité de ne pas pouvoir continuer de la même manière ?

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de la prochaine étape qui s’offre à nous. En réalité, nous sommes déjà en plein dedans.
C’est la notion de la division. Prenons un exemple d’actualité : LA SANTÉ.  Cependant le développement ici peut tout à fait être superposé à un autre domaine.

La situation mondiale nous pousse à prendre des décisions comme celle de choisir de se faire vacciner ou pas. Un choix qui, il y a encore quelques années, ne créait pas autant de séparation. On a l’impression d’être dans une guerre de religion, chacun criant que son Dieu est le vrai !

Et si nous visons plutôt à voir ce qui nous rassemble ? Les êtres qui se font vaccinés, ne le font pas parce qu’ils aiment se faire piquer ! Ils le font parce qu’ils pensent que c’est le mieux pour leur santé et celles des autres. Et ceux qui ne le souhaitent pas, pensent aussi que c’est le meilleur choix pour leur santé et l’immunité collective.

Le but personnel est le même, certes d’un angle de vue différent mais dans un même but.

Voilà déjà comment nous pouvons sortir de ce conflit intérieur et extérieur, regarder le choix de l’autre au-delà de la direction qu’il prend, mais dans la résonnance avec ce qui l’anime à prendre cette décision.

En comprenant le choix l’autre, nous sortons de la division. Nous ne nourrissons plus la dualité en cherchant à défendre ou convaincre son angle de vue, nous donnons de l’amour et de la compréhension pour l’autre.

Ce monde dans lequel nous vivons n’a pas besoin de division. Il a besoin d’unité. Et ce n’est pas en imposant son choix à l’autre qu’on se rapproche de l’unité. C’est en trouvant en chacun de nous, cette lumière d’amour qui nous rapproche les uns des autres !

Et cette étape, chacun à son échelle peut le faire. D’une part, nous ramenons de la paix en SOI, ce qui inévitablement crée un sentiment d’ouverture et d’amour. Et d’autre part, nous sortons du jeu de la division et inspirons les autres à retrouver leur lumière également.

Souvenons-nous pour la prochaine fois, quand nous rencontrerons une contrainte ou un choix qui diffère du sien, que l’heure n’est pas au combat mais bien à celui d’aimer encore plus.


Apparition dans le magasin NEW SIGHT n40- Juillet/Août 21- page 27.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram